Cinéma

Pop Extravaganza !

Afin de rattraper la catastrophe que fut Dark Phoenix, je suis allée voir Rocketman de Dexter Fletcher, avec Taron Egerton dans le rôle titre. Le moins que l’on puisse dire c’est que les films musicaux ont la côte en ce moment à Hollywood entre Bohemian Rhapsody, ce film-ci et Yesterday qui sortira au mois de Juillet. Peut-être qu’il y a un léger surdosage mais pour l’instant, ce n’est pas pour me déplaire et à mon avis, Rocketman va suivre le même chemin que Bohemian Rhapsody

rocketman_poster[1]

Enfin, je dis ça mais je n’en sais strictement rien en fait. Je lui souhaite de tout cœur d’avoir le même succès retentissant parce que Taron Egerton, Jamie Bell (Bernie Taupin), Matthew Illesley et Kit Connor (respectivement Elton John enfant et Elton John adolescent) y sont brillants.

Tous les acteurs chantent réellement et certaines chorégraphies sont juste grandioses, le tout réhaussé des magnifiques chansons de l’artiste. Puisqu’on parle des chansons, celles présentes dans le film sont très justement incorporées dans le film et dans la trame de l’histoire. Par contre, je ne pense pas qu’elles aient toutes été écrites au moment correspondant à la vie réelle d’Elton John. Il n’en reste pas moins que l’on ressent tout le soin apporté à la sélection et au placement des chansons tout au long du film.

Pour être franche, je ne connaissais pas du tout la vie du chanteur ; seulement ses tenues extravagantes et l’aura qu’il possède désormais dans le monde entier, et Rocketman constitue la porte d’entrée idéale pour en apprendre d’avantage sur Elton John. Ce qui m’a le plus surprise et frappé c’est de constater à quel point il avait été malheureux dans sa jeunesse… Heureusement qu’il avait sa grand-mère (jouée par Gemma Jones) pour l’aimer, le soutenir et l’encourager à apprendre le piano et la musique parce que sinon je pense qu’Elton John n’aurait jamais existé… Les parents de ce dernier auraient mérités d’être flingués autant l’un que l’autre. John Reid également. D’ailleurs, si je ne dis pas de bêtise, Freddie Mercury a eu le même manager… enfin je crois.

Concernant les chansons, je les connaissais toutes évidemment. Cependant là où j’ai eu un peu honte de moi, c’est que je connaissais surtout les reprises faites par d’autres artistes et pas les originales, mais comme je ne me considère pas comme une fan d’Elton John, on va dire que cela m’évitera de grands moments de solitude dans les conversations à venir sur le sujet.

Ah, et je vous ai dit que je trouvais Taron Egerton génial et pas seulement dans ce film ? J’imagine combien la performance a dû lui coûter en énergie et en heures de travail mais franchement le résultat est au rendez-vous, plus que réussi. Et puis j’imagine que la complicité entre les deux hommes a aidé ; il y a une sorte d’accomplissement aussi et un sentiment de satisfaction lorsqu’on se rend compte qu’Elton John a joué son propre rôle dans Kingsman : le Cercle d’or et que Taron Egerton, héros dans Kingsman, joue Elton John dans le biopic qui lui est consacré… On peut dire que la boucle est bouclée !

https___cdn3.movieweb.com_i_article_LbV9nwWEul9V7U4wiV1YqnW4LYrf7O_1200_100_Rocketman-Elton-John-Biopic-No-Censorship[1]

Voilà. Je n’ai pas grand-chose à dire de plus sur ce film, j’ai vraiment passé un très bon moment tout en couleurs et en chansons. Bon moment joyeux et assez émouvant garanti !

Sur ce, je vous souhaite de bonnes séances ! A très vite…