Actualités

Masterclass de John Higgins sur Watchmen et les comics books

Un article un peu particulier qui concerne le monde des Comics. Hier s’est tenu une conférence ou plus précisément une Masterclass* à l’université Jean Moulin – Lyon III, en présence de John Higgins, coloriste reconnu ayant travaillé sur la série des Watchmen et d’autres projets tels que Batman : The Killing Joke ou encore les comics mettant en scène Judge Dredd.

Masterclass Société des comics

Il faut savoir que le coloriste n’a pas la même « importance » qu’un scénariste ou un dessinateur sur une bande-dessinée ou un comics et pourtant les couleurs font souvent partie intégrante de l’identité des personnages au même titre que leur personnalité ou leurs caractéristiques physiques et on ignore les personnes derrière la couleur dans les comics ou les bandes dessinées sous prétexte que ce n’est pas un acte fondateur. John Higgins est donc venu donné son point de vue sur cette question et d’autres, lui qui a été récompensé de deux Prix Harvey du Meilleur coloriste, l’un pour Watchmen en 1988 et l’autre pour Batman : The Killing Joke en 1989.

Cet article n’est qu’un résumé général de la Masterclass étant donné que je n’ai pas pris de notes parce que je n’étais pas super bien installée et je ne voulais pas perdre le fil… Mais avec le recul, j’aurais dû et j’aurais pu puisque le journaliste chargé de l’interview et d’animer la discussion était… mauvais disons-le. Ce n’est pas le plus important mais quand même, un peu dommage.

John Higgins est donc revenu longuement sur son début de carrière avec Watchmen dans un premier temps. Il est également revenu longuement sur sa relation privilégiée avec Alan Moore et Dave Gibbons et en quoi Watchmen est parvenu à transformer le paysage des comics de l’époque notamment grâce à la couverture de chaque numéro qui faisait enfin partie de l’histoire alors qu’auparavant, les couvertures étaient considérée comme des résumés de l’intrigue. Cela a participé au succès du comics au même titre que le code couleur utilisé (jaune, rouge et noir) et la police de caractère.

Le coloriste britannique s’est également confié sur la frustration qui était la sienne concernant le traitement des couleurs au début de sa carrière et les possibilités offertes avec l’apparition du numérique.

untitled-2-1310417471

Comme on peut le voir sur l’image ci-dessus, le contraste entre les deux dessins est très net à chaque fois. Cela s’explique par les contraintes liées à l’époque : en 1988, la gamme de couleurs disponible pour les coloristes était plus restreintes alors qu’en 2018, les possibilités sont quasiment infinies avec le traitement des couleurs à l’aide des outils d’impressions plus perfectionnés. L’autre explication donnée par John Higgins réside dans la méthode pour coloriser les dessins : les artistes étaient obligés de coloriser « point par point », ce qui devait être long et fastidieux d’autant que les codes couleur réservaient parfois quelques surprise à l’impression, si l’on en croit le britannique.

Ensuite il a réalisé trois dessins au marqueur : John Constantine parce qu’il commence toujours par John Constantine avant de dessiner Rorschach et enfin Judge Dredd.

Puis une sorte de FAQ où le public était censé interagir avec l’invité mais où la parole a été légèrement monopoliser par le journaliste qui a posé plusieurs question ; le public a posé en tout et pour tout trois malheureuses questions :

  • Est-ce que John Higgins a connu des moments de doutes et d’incertitudes au début de sa carrière ?
  • Qu’est-ce qu’il faut faire lorsqu’on est artiste et qu’on veut percer dans ce milieu en 2018 ? (Les avantages et les inconvénients par rapport à 1988)
  • Quelles ont été/sont ses influences lorsqu’il a commencé à dessiner ? Quelles BD ou quels comics lit-il aujourd’hui ?

Je ne vous mets pas les réponses, fautes de notes. Désolée…

J’espère malgré tout que l’article vous aura plu !

* : Dans le cadre du festival Comic’Gones

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s