Cinéma

Le beau message de l’Ascension

Petite séance du Dimanche après-midi en famille, c’est-à-dire ma mère et moi. L’ascension est en fait l’adaptation libre du récit de Nadir Dendoune, Un tocard sur le toit du monde.

2774781

« Tu m’as pris pour Stevie Wonder ?! Stevie Wonder n’a jamais fait d’alpinisme, lui ! » Je vous l’accorde : ces deux répliques n’ont rien d’extraordinaire ni de spécialement drôle parce qu’elles sont hors contexte. Mais je peux vous assurer que dans le film, ce moment comme beaucoup d’autres, vaut son pesant de cacahuètes.

L’histoire est simple : Samy veut à tout prix séduire Nadia et pour se faire, il se lance dans un pari complètement fou, il va gravir les 8848 m de l’Everest. Sachant qu’il habite en banlieue parisienne (plus précisément le 93) et n’a aucune expérience en alpinisme, vraiment aucune. D’accord l’histoire est simple et le sujet est traité via la comédie donc ce n’est peut-être pas le genre de film que vous attendez spécialement. Mais pourtant derrière cette apparence simple, il y a un réel message : donne-toi les moyens de réussir et tu y arriveras. C’est un message un peu intemporel mais un beau message quand même.

On retrouve pleins de petits clins d’œil à la culture française, celle de la cité aussi tout au long du film et le tout est rondement mené tout en veillant à ne pas caricaturer de manière négative la vie de ces habitants. Personne n’est stigmatisé ou regardé de haut.

Note : 7,5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s