Actualités

Juste pour me plaindre un peu (encore…)

N’allez quand même pas croire que je me plains tout le temps et tous les jours. Cela dit, je crois sincèrement que les gens ne se rendent pas compte du niveau de difficulté que je peux rencontrer chaque jour afin de mener une vie à peu près « normale ».

Une de mes dernières mésaventures remonte justement à hier : une de mes auxiliaires a eu la bonne idée de faire tomber la télécommande de mon lève-personne, et évidemment le bouton-poussoir à exploser, ce qui fait que le lève est maintenant inutilisable… Je crois que je l’aurais étriper la pauvre auxiliaire mais mieux vaut rester calme dans ces cas là et donc j’ai pris sur moi et j’ai téléphoné à mon revendeur auquel je loue le matériel pour mon logement étudiant.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne sont pas efficaces. Au téléphone au moins ; j’exclue volontairement leurs techniciens parce qu’ils sont plutôt compatissants et efficace. Donc pour récapituler : mon lève-personne en panne, il m’en faut un nouveau en remplacement le temps qu’ils réparent le mien. Pour leur faire comprendre qu’il me faut le même type de lève et pas un lève avec un filet/une sangle, c’est toute une histoire… La responsable (je suppose) n’a pas voulu en démordre et m’a assurée que ce n’était le lève avec le filet habituel, sauf que… lorsque le technicien est arrivé avec le lève-personne de remplacement, j’ai bien vu que si, c’était le filet habituel.

dsc064621

Je vous laisse imaginer mon état d’énervement intérieur. Du coup, le pauvre technicien (très gentil du reste) a d’abord essayé de bidouiller la télécommande pour m’éviter d’utiliser ce truc pas très stable et qui honnêtement n’est pas rassurant du tout. Bref, le technicien n’a pas réussi et à sa décharge parce qu’il y a passé un bon moment… Il a téléphoné à ses collègues puis à sa responsable (que j’avais déjà eu plus tôt dans la matinée). J’ai de nouveau insisté sur le fait que cette sorte de lève-personne ne me convient pas et de son côté, elle a insisté que ce lève convenait et que je n’avais pas à avoir peur. Au final, le technicien m’a laissé le lève de remplacement et l’autre car son camion était trop petit pour le transporter. Ô joie !

Si seulement les choses s’étaient arrêtées là. Seulement, je suis quelque peu têtue et j’ai demandé à l’auxiliaire du soir qu’elle utilise le lève qu’on m’avait laissé. Devinez quoi : le système avec un filet de me convient pas, comme c’est bizarre !

En conclusion : j’ai perdu une journée et je suis pas allée en cours (vous savez le râteau de Gad Elmaleh…), je me suis fait peur et je n’ai plus de lève-personne en état de marche. Que du bonheur ! Pour ce matin, mon auxiliaire a reçu l’aide d’une tiers-personne mais sur le long terme, vous vous doutez bien que ce n’est pas tenable. Ils me font rire les gens qui pensent tout connaître d’un handicap et pensent avoir une solution aux problèmes rencontrés sans tenir compte des habitudes de la personne et de ses autres appareillages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s